fbpx

Concevoir sa cuisine – Règles d’or du triangle d’activité

Pour éviter les déplacements inutiles qui vous font perdre du temps et qui sont même parfois dangereux, il est important de penser ER-GO-NO-MIE lors de la conception de votre cuisine. Nos experts vous aident à comprendre comment ils intègrent le triangle d’activité à l’élaboration des plans de votre cuisine.

Règle 1 : Le pôle de rangement optimisé

 

L’objectif : réaliser le moins de déplacements entre les espaces de stockage (produits frais et épicerie).

Nos conseils en ergonomie : rapprocher les espaces de stockages.

Le gain : gain de temps et de mouvements lors du rangement des produits comme lors de la préparation culinaire.

 

Règle 2 : Le pôle préparation/cuisson sécurisée

 

L’objectif : limiter les gestes en ayant tous les produits nécessaires à la cuisine à portée de mains.

Nos conseils en ergonomie : votre plaque de cuisson doit de préférence être encastrée dans le plan de travail. Il est important que le plan de travail soit ajusté à votre taille de hanche.
Puis, assurez-vous que le four soit également à la bonne hauteur, à savoir, celle de vos yeux.

Le gain : vous êtes davantage en sécurité en limitant vos déplacements « chauds ».

 

Règle 3 : Le pôle lavage fonctionnel

L’objectif : rendre les mouvements entre l’évier et le lave vaisselle fluides et confortables.

Nos conseils en ergonomie : l’évier doit être à 40 cm minimum des éléments qui l’entourent. Le lave vaisselle doit se trouver à l’opposé de votre main directrice (à gauche si vous êtes droitier et inversement).
Évitez impérativement les éviers d’angle qui sont anti-ergonomiques, car ils demandent un effort supplémentaire pour le dos.

Le gain : les corvées de nettoyage deviennent moins éprouvantes. De plus, si votre cuisine est bien organisée, vous gagnez du temps lors du rangement de la vaisselle.

 

triangle d’activité cuisine